• Après avoir reçu les Préceptes


    Lors de la retraite d'été, j'ai reçu les préceptes et un nom de Dharma : "Anshu", ce qui signifie "la main qui sait par expérience" . Cette ordination est un acte important et les conséquences sont très présentes dans la vie de tous les jours.

     

     Après avoir reçu les Préceptes 

     Statue du Bodhisattva Manjusri (Monju) at Senkoji in Onomichi, Japan


    Lors de cette cérémonie le Bodhisattva s'engage à respecter ces 10 préceptes :

    •  ne pas prendre la vie
    •  ne pas prendre ce qui n’est pas donné
    •  ne pas commettre d’inconduite sexuelle
    •  ne pas tenir de propos mensongers
    •  ne pas tenir de propos futiles
    •  ne pas tenir de propos blessants
    •  ne pas tenir de propos qui sèment la discorde
    •  ne pas éprouver de convoitise
    •  ne pas éprouver ni haine ni colère
    •  ne pas avoir de vues erronées

    Lors de la prise des Préceptes, un enfant de Bouddha s'engage à développer la Bodhichitta, "l'esprit d'Eveil" dans sa vie quotidienne. Il ne peut pas y avoir de différence, "d’opposition", entre les périodes de zazen et la vie, tant familiale que professionnelle.

    Un tel esprit nous oblige à constamment regarder le quotidien différemment, à décentrer notre vision des choses. La mécanicité n’a pas de place dans la vie d’un Bodhisattva, tout peut être l’occasion de transcender la vie quotidienne.

     Alors, pour répondre à la question que me posait mon « colocataire » dans la chambre lors de la retraite d’été : « Tu es sûr de vouloir recevoir les Préceptes ?, tu ne sais pas ce qui t’attend… », je dis : "oui c’est avec un esprit d’allégresse que je m’offre cette plongée dans le Dharma".

    Gasshô - Henri sceau 

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :