• Amoindris ton hameçon !

    Dharma zen

    Un jeune moine voyageur demanda à Maître Kenung l'hospitalité. Il s'installa dans son monastère. Et écoutant ses sermons, il voulu rester pour fortifier sa connaissance du ch'an. Il en demanda la permission au maître.

    - je veux bien, lui fut-il répondu, mais va d'abord chercher de l'eau au puits.

    Le jeune bonze s'exécuta, et ne vis pas, pendant un mois, le maître qui restait enfermé dans sa chambre delecture.

    Une première fois, le jeune bonze vint le déranger.
    - Prier, est-ce réunir le haut et le bas ?, lui demanda-t-il.

    - Plus l'hameçon est petit, plus le poisson mord. Amoindris ton hameçon et tu pêcheras l'état du Bouddha.

    La deuxième fois, le jeune homme vint lui poser une autre question :
    - Méditer, est-ce le don de soi ou le don du monde ?

    Le maître lui répondit : " Plus l'hameçon est petit, plus le poisson mord. Amoindris ton hameçon et tu pêcheras l'état du Bouddha. "
    Puis d'un même mouvement :
    " Prends ces sacs de riz et apportent les à la cuisine".

    Le jeune moine devint alors magasinier. Quand le maître le revit, il lui demanda s'il avait progressé sur le chemin de la connaissance.


    Gasshô Henri

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :